ça s'est passé en 2021


Signature d'une convention Parcours emploi compétences pour l’employé communal

De gauche à droite : Pierrick Pustoc’h, adjoint à l’environnement, Laurent Hamon, Yannick Kerlogot, Dominique Laurent, Jean Le Magourou et assise au bureau, Marie-Hélène Bernard.

Vendredi 21 mai, c’est en présence du député Yannick Kerlogot et de la sous-préfète de Guingamp, Dominique Laurent, que Laurent Hamon, directeur de l’agence Pôle emploi de Guingamp, s’est rendu à la mairie de Peumerit-Quintin, où la maire, Marie-Hélène Bernard, l’attendait pour signer la convention du contrat Parcours emploi compétences (PEC), concernant Benoît Soulabail, employé communal.

 

80 % du salaire pris en charge par l’État

 

Ce type de contrat aidé est particulièrement adapté aux communes de zones de grande ruralité, puisque dans ce cas de figure, l’État prend en charge le financement de 80 % du salaire. Pour le bénéficiaire, Benoît Soulabail c’est, à 36 ans, l’occasion de remettre le pied à l’étrier. Il sera encadré par Jean Le Magourou, premier adjoint, pour effectuer les diverses tâches d’entretien du bourg. Le nouvel employé communal pourra bénéficier, sur son temps de travail, d’une formation, qui lui permettra d’envisager son avenir professionnel avec des atouts supplémentaires.

 

Texte et photo du Télégramme. Lien vers l'article ici.


comité consultatif Espaces Verts

Le comité consultatif "espace vert" s'est réuni lundi 26 avril . Composé d'élus et d'habitants, ce comité a pour but de fleurir les jardinières et les plates bandes du bourg.

 

Photo du Télégramme. Lien vers l'article ici.

Texte de la municipalité


CHANTIER BROYAGE

Samedi 10 avril 2021, des élus et des habitants ont participé à un chantier-broyage.

Suite à l'élagage des arbres en prévision du déploiement de la fibre optique, la municipalité a décidé de valoriser une partie des bois laissée à notre disposition . Nous avons emprunté le broyeur de la  CCKB.

Ce broyat sera utilisé tout d'abord pour les plates-bandes du bourg et le reste sera à disposition des habitants de Peumerit-Quintin.


deux nouvelles statues à la Chapelle du Loc'H

Marie-Hélène Bernard, Erwoann Becel, président, Michel Connan, vice-président de l’association des Amis de la chapelle du Loc’h et Gildas Guennic.

 

En fin de semaine, deux statues du sculpteur Adolphe Godest ont été installées dans la chapelle de Loc’h.

C’est la famille Guennic qui en fait don. Ces deux sculptures, l’une en if et l’autre en granit, viennent rejoindre celle déjà en place du même sculpteur, qui fut installée en 2010.

La chapelle du Loc’h, en forme de croix latine, est située à 3 km à l’ouest du bourg de Peumerit-Quintin, au milieu d’une large zone humide. Elle a été entièrement restaurée dans les années 1980 par l’association les Amis de la chapelle du Loch.

 

Texte et photo : Ouest France


Les « juniors » du comité départemental de cyclisme font escale à Peumerit-Quintin

Vendredi 26 février, une douzaine de cyclistes juniors, en stage de vélo sur route, ont fait escale à Peumerit-Quintin. Partis de Plœuc-sur-Lié de bon matin, ils avaient déjà parcouru une cinquantaine de kilomètres, encadrés par David Le Lay, conseiller technique du comité départemental de cyclisme, Éric Gouya, Didier Le Brehour et Jean Le Magourou, encadrants.

 

« C’est un stage de cohésion, pris en charge par le comité départemental de cyclisme, indique David Le Lay. En raison de la pandémie de covid-19, la dernière épreuve a été courue en octobre 2020. Alors, nous sélectionnons des juniors de 17 à 18 ans, pour participer à ces stages. C’est important de rompre l’isolement des jeunes qui s’entraînent hors structure. Ce matin, nous avons travaillé sur le thème de l’attaque, des exercices qui nécessitent d’être en groupe ».

 

Texte et photo : Le Télégramme


Camping-car France Services : « Un très bon démarrage »

La maire Marie-Hélène Bernard a accueilli mercredi matin les animatrices Florence Le Mauff (au centre) et Adeline Serviére (à droite) devant la mairie.

 

Le car des services publics itinérants est enfin venu, mercredi matin, devant la mairie, pour être au plus près de la population. Son arrivée a été retardée de deux semaines par la neige.

 

Ce projet co-porté par la Mutuelle sociale agricole d’Armorique et la Communauté de communes du Kreiz-Breizh (CCKB) permet la mise en relation avec l’un de ses neuf partenaires, l’accès et l’accompagnement administratif et aux services numériques. Les neuf partenaires sont : le ministère de l’Intérieur (carte d’identité, passeport), le ministère de la Justice (adresse de conciliateur, cabinet, accompagnement), la CAF, la Poste (hormis service bancaire), la Mutualité sociale agricole, l’Assurance maladie, Pôle emploi (inscription, répondre à des offres, aide), l’Assurance retraite, la Direction générale des dépenses publiques.

 

« Nous interviendrons deux fois par mois désormais à Peumerit-Quintin, les services que nous proposons sont ouverts à tout le monde, même hors CCKB », rappelle Florence Le Mauff, l’une des deux animatrices du car.

Pour le mois de mars, les rendez-vous sont les mercredis 10 et 24, en avril les mercredis 7 et 21, de 9 h 30 à 12 h. Des flyers avec le planning seront disponibles à mairie et sur le site de la CCKB.

 

Texte et photo : Ouest France