ça s'est passé en 2019


Réception partielle des travaux du bourg

 

Mercredi 18 décembre 2019, une délégation communale, composée du maire Michel Connan, assisté d’une adjointe, Nellie Gallais, a reçu les architectes responsables des travaux effectués au bourg : Agnès Bochet, architecte paysagiste, et Arnaud Oster, d’ECR environnement.

 

Cette visite étant une réception partielle des travaux, et donc de tout ce qui a été effectué sur la voirie : terrassements, bordures, enrobés, béton désactivé puis karshérisé pour enlever la laitance, boules de granite provenant d’un terrain de la commune, pavés enherbés pour augmenter les infiltrations des eaux de ruissellement…

 

Les jardinières et espaces de pelouse seront mises en place au printemps.

 

Le coût global des travaux s’élèvera à 188 000 € TTC.

 

Ouest-France - le 20/12/2019

Lien vers l'article de Ouest-France


Le Noël du regroupement pédagogique a réjoui les enfants

 

Mardi, l’école publique de Maël-Pestivien, représentant le RPI (regroupement pédagogique intercommunal), concernant les communes de Maël-Pestivien, Peumerit-Quintin et Saint-Nicodème, faisait son arbre de Noël, dans la salle polyvalente de Peumerit-Quintin.

Les parents des élèves des trois communes étaient présents, mais aussi les familles et grands-parents.

Les enfants, accompagnés de leurs instituteurs, ont présenté les comptines et chansons de Noël apprises en classe.

Le Père Noël est arrivé ensuite avec sa hotte chargée de cadeaux… Moment magique qui fait battre le cœur des enfants.

Il a distribué les cadeaux à chacun, dans une belle effervescence

Un apéro dînatoire, organisé par les parents d’élèves, a continué la soirée dans une atmosphère chaleureuse.

 

Ouest-France - 20/12/2019

Lien vers l'article de Ouest-France.


Le kig ha farz de Tal an Dour a affiché complet

 

Samedi, la salle des fêtes a été prise d’assaut par les fins gourmets du secteur, venus déguster le kig ha farz de l’association Tal an Dour. Une cagnotte de solidarité, pour venir en aide aux sinistrés de l’incendie de la yourte, avait été placée à l’entrée de la salle. Le prochain rendez-vous de l’association sera dédié aux enfants, avec le spectacle de Noël également offert aux petits Trémargatois par Tal an Dour et le Gat de Trémargat. Vendredi 3 janvier, à 15 h, l’après-midi débutera avec un spectacle musical de marionnettes, intitulé Grelette et compagnie, qui se poursuivra par un goûter.

 

Le Télégramme - 15/12/2019

Lien vers l'article du Télégramme


Un boeuf musical avec Tal an dour
      Vendredi soir, à l’occasion de l’ouverture du bar associatif « An Digare », l’association Tal an Dour organisait une soirée consacrée à la musique, en collaboration avec l’association Dastum et l’école de musique du Kreiz-Breizh. Les convives sont venus avec leurs instruments de musique et un plat à partager, en toute simplicité. Il n’était pas question de concert, seulement d’un moment de partage interculturel et intergénérationnel. Une vraie réussite ! La soirée s’est achevée avec les sonneurs de clarinette, pour un bœuf musical.

© Le Télégramme - 2/12/2019

Un repas à Locarn pour le club des aînés

 

Samedi, c’est au Relais du Corong de Locarn que vingt membres du club des aînés se sont retrouvés pour partager un délicieux repas dans une très bonne ambiance.

Le président, Jean Le Magourou, a commenté la vie de l’association qui se porte bien avec de nombreuses activités chaque premier jeudi du mois où tout le monde se retrouve pour échanger, jouer aux boules et partager un bon moment autour d’un café casse-croûte.

Le président a aussi remercié le maire, Michel Connan, qui était présent, pour l’augmentation de la subvention communale accordée au club.

Le groupe des Nech’ou Ruz, de Peumerit-Quintin, a animé l’après-midi et fait danser les participants. Certains ont chanté, pour le plus grand plaisir de tous.

 

Ouest-France, le 26/11/2019

Lien vers l'article de Ouest-France


Boeuf traditionnel de novembre

 

Pour son traditionnel bœuf traditionnel de novembre et dans le cadre du week-end traditionnel coorganisé par l’école de musique du Kreiz Breizh et l’association DASTUM, l’association Tal An Dour ouvrira son bar associatif « An Digare » le vendredi 29 novembre. Au programme, animation musicale avec une scène ouverte aux musiciens et chanteurs de l’EMDTKB et autres qui souhaitent s’exprimer.  L’association préparera une soupe et chacun est invité à apporter au choix un plat (salade, fromage ou dessert…) pour un repas en commun. La soirée se terminera par un gigantesque bœuf musical de sonneurs de Treujenn-gaol » .

Ouverture du café dès 19h, la scène ouverte débutera vers 20h30.

Entrée et soupe gratuite.

 

Site de l'association Tal an dour: http://www.talandour.fr/


réalisation d'enrobés au bourg


Tal an Dour prévoit d’autres partenariats en 2020

 

Vendredi, lors de l’assemblée générale de l’association Tal an Dour, le bureau est revenu sur les événements et activités de 2019, le Troc’O plantes est de plus en plus fréquenté, le spectacle des enfants, la session irlandaise, les soirées crêpes, les chantiers d’ouverture de chemins, les sorties photos et les soirées en partenariat avec l’EMDTKB, le Gat, Strollad Kallag et la Salamandre. Un exercice 2019 assez fourni et un bilan financier positif de 248 €.

 

Pour 2020, l’association envisage d’ouvrir d’autres partenariats notamment avec Dastum et peut être délocalisée le concert et le fest-noz.

 

Les soirées et activités habituelles seront de nouveau programmées.

Au calendrier des animations, il reste, pour 2019, le 30 novembre, un bœuf traditionnel avec l’EMDKB et le 14 décembre, un kig ha fars.

Pour 2020, les premières dates programmées : le 3 janvier, spectacle de Noël à Peumerit en partenariat avec Le Gat ; fin janvier, une veillée contée avec Marcel Guilloux ; le 27 mars, soirée crêpes et le 8 mai, le Troc ‘O plantes.

Renseignements : talandourandigare@gmail.com

 

Ouest-France, le 29/10/2019

Lien vers l'article de Ouest-France


travaux d'aménagement du bourg


De gros travaux dans les rues du bourg

 

Depuis quelques semaines, le bourg de Peumerit-Quintin est retourné dans tous les sens par les bulldozers et gros engins…

 

Les rues sont grattées et excavées pour faire la place au bitume qui sera posé à la fin d’octobre. Le rouleau compresseur fait trembler de vieux bâtiments qui n’ont jamais rien vu de pareil…

 

Les travaux avancent bien et certains endroits prennent forme déjà, comme l’aire engazonnée réalisée derrière la salle des fêtes.

 

Ouest-France, le 10/10/2019

Lien vers l'article de Ouest-France


Tal an Dour. L’automne fêté avec des crêpes

 

L’association Tal an Dour fêtait l’automne avec une soirée crêpes, vendredi 27 septembre. Les convives n’ont pas manqué le rendez-vous, et ce fut l’occasion pour chacun d’échanger sur la rentrée, les projets, les enfants… En octobre, le bistrot associatif « An digare » restera fermé, pour mieux se concentrer sur la soirée filaj du 28 novembre, organisée avec l’EMDTKB, à partir de 19 h 30. Les inscriptions au fameux Kig ha farz, qui aura lieu le 14 décembre, à la salle des fêtes, sont aussi ouvertes. Enfin, le spectacle de Noël, offert aux enfants de la commune et à ceux de Trémargat, aura lieu cette année à Peumerit-Quintin. Contact pour le Kig ha farz : tél. 02 96 45 78 56.

 

Le Télégramme - 29/09/2019

Lien vers l'article du Télégramme


Aménagement du bourg. On débute la voirie

 

Mercredi 4 septembre, au bourg, le maire, Michel Connan a rencontré les chefs de chantiers de l’entreprise Sader, Mickaël Grzeskiewicz, chargé de supprimer les poteaux EDF pour finaliser l’effacement des réseaux, et Daniel Perrot, de l’entreprise Colas, qui débute le programme de voirie de l’aménagement du bourg. Les travaux devraient être achevés pour la fin du mois d’octobre.

 

Le Télégramme, le 5/09/2019

Lien vers l'article du Télégramme


Début des travaux d'aménagement du bourg

 

L’installation d’un container dans le parking de la mairie de Peumerit-Quintin (Côtes-d’Armor) a pris plus de temps que prévu, ce début septembre. La semi-remorque qui le transportait était trop longue…

 

La livraison du container apporté pour le confort des ouvriers chargés de l’aménagement du bourg de Peumerit-Quintin, petite commune du Centre-Bretagne, (Côtes-d’Armor), a été un peu épique, en cette première semaine de septembre.

 

La raison ? La semi-remorque de livraison de l’entreprise Sotrama, trop longue, n’entrait pas dans le parking de la mairie, où l’objet devait être déposé.

 

Sept semaines

 

Il a fallu que les techniciens de la société désolidarisent le train arrière de la partie grue du camion, pour pouvoir pénétrer sur le parking et le déposer à l’endroit prévu.

 

Le container sera là pendant environ sept semaines, le temps estimé des travaux. Pour son enlèvement, les employés savent à quoi s’attendre !

 

Ouest-France, le 06/09/2019.

Lien vers l'article de Ouest-France.


Jeudi, l’entreprise Constructel, télécommunications et énergies, spécialiste en conception, était à Peumerit-Quintin pour le retrait des poteaux téléphoniques.

 

Les fils et poteaux électriques avaient été retirés au début de l’été. Les fils du téléphone étant retirés depuis déjà plusieurs semaines, tout passe maintenant en sous-sol.

La suppression des poteaux marque la fin de l’enfouissement des réseaux, laissant maintenant la place à l’aménagement du bourg dans les mois à venir.

Ouest-France, le 02/09/2019.

Lien vers l'article de Ouest-France


Au pardon du Loc'h, la nouvelle bannière inaugurée

 

La fête du pardon de la chapelle du Loc’h, pardon de Saint-Cado, dit « pardon des cerises », a donné lieu aux réjouissances habituelles tout au long du week-end.

 

La messe de samedi soir a été suivie de la procession qui a inauguré la nouvelle bannière en l’honneur de saint Cado, et du traditionnel « tan tad ». Les concours de boules ont attiré la foule, profitant notamment d’une météo ensoleillée.

Résultats :

Samedi, 12 doublettes, concours sur trois parties : Ier : Chevance Robert et Moreau Michel, de Saint-Nicodème ; 2e : Magoarou René et Petitpain Philippe, de Maël-Pestivien.

Dimanche, 18 doublettes : 1er Leroy Bruno- Magoarou René, Lanrivain et Maël-Pestivien ; 2eFrançoise et Patrick Rebillé, de Maël-Pestivien.


TAL AN DOUR. Une soirée crêpes pour fêter l'été.

 

Vendredi, l’association Tal an Dour organisait une soirée Bistrot à la salle des fêtes. Cette fois-ci, les bénévoles avaient sorti les billigs pour la soirée crêpes saisonnière. La chaleur étouffante due à la canicule a incité les crêpiers à s’installer dehors, une idée reprise par quelques familles, ravies de déguster leur dîner, au frais sur la pelouse. Les membres de l’association pensent mettre à profit la venue de d’été pour organiser des journées d’entretien sur les sentiers et chemins creux. Il n’y aura pas de soirée bistrot en juillet ni en août, alors, rendez-vous le 27 septembre, pour une nouvelle soirée crêpes. Toutes les activités de l’association sont sur le site.
© Le Télégramme 01/07/2019

Lien vers l'article du Télégramme


Nouveau site internet pour la MAIA

Porté par le Pays COB, MAIA (Méthode d'Action pour l'Intégration des services d'aide et de soin dans le champ de l'Autonomie ) est le réseau fédérant l’ensemble des services et professionnels sanitaires, sociaux et médico-sociaux qui œuvrent autour des personnes âgées - services d’aide et de soins à domicile, services sociaux, professionnels de santé libéraux, structures hospitalières, EHPAD… - pour leur permettre de mieux travailler ensemble, dans l'intérêt des personnes âgées et de leur entourage.

Nous vivons de plus en plus vieux et de plus en plus tard à domicile. L’objectif de MAIA est de simplifier l’accès à l’information - avoir le bon interlocuteur au bon moment - et le parcours des personnes âgées et ainsi d’offrir une réponse personnalisée, adaptée et évolutive à chaque personne et à chaque famille vivant dans le COB 22 et 29.

C’est pourquoi MAIA lance un site internet :

http://www.bien-vieillir-centre-ouest-bretagne.com/

Des solutions d'aide pour la vie quotidienne aux aides financières possibles, le site présente un répertoire des structures d'hébergement, des informations sur les accompagnements, le soutien aux aidants, les lieux d'informations .... Une mine  de renseignements sur le bien vieillir.


Sortie du CD "Enor da ma zad"

 

A l'occasion de la sortie du CD "Enor da ma zad, Hommage à mon père" Jean-François THOMAS invite la population de Peumerit-Quintin à se retrouver autour d'un vin d'honneur le samedi 13 juillet 2019 à partir de 19h à la salle polyvalente de Peumerit-Quintin.

 

Ce CD est un hommage à Iwan THOMAS, originaire de Peumerit-Quintin, qui aurait eu 100 ans cette année.

 

Quelques exemplaires du CD sont encore disponibles en mairie de Peumerit-Quintin.


Chapelle du Loc’h. La bannière de retour

 

Lundi 3 juin, les amis de la chapelle du Loc’h se sont réunis en assemblée générale à la salle des fêtes. C’était l’occasion pour un des membres, Barthélemy Le Provost, de restituer la bannière de Saint Cado et Sainte Anne, confiée à l’atelier de restauration de Callac, tenu par quatre bénévoles : Martine, Colette, Marie-France et Christiane. Celles-ci se retrouvent deux après-midi par mois dans un local prêté par la paroisse.

 

D’après Henri Le Naou, la bannière aurait été fabriquée dans les années 1930, à la demande de l’abbé Sérandour. L’historique a notamment été confirmé au démontage de l’étoffe. En effet, il est de tradition d’introduire un journal entre les deux faces, pour rigidifier l’ouvrage. Parfois, on y ajoute un message qui restera secret jusqu’à la prochaine restauration.

 

 

Fêtes du pardon les 6 et 7 juillet

Les bénévoles de l’atelier de Callac ont conservé un maximum de broderies, dont notamment les frises d’encadrement. L’opération aura coûté 523 € de fournitures à l’association. Une somme dérisoire en regard du résultat. La bannière sera bien sûr visible au pardon du Loc’h, qui se déroulera les 6 et 7 juillet prochains. Samedi 6, il y aura un concours de boules en doublettes, sur le site du Loc’h, à partir de 14 h 30. Puis la messe sera célébrée à 18 h, suivie d’un tantad. Dimanche 7, le concours de boules se déroulera dans les mêmes conditions que la veille. La journée se terminera par un dîner-crêpes.

 

© Le Télégramme - 05/06/2019

Lien vers l'article du Télégramme


TAL AN DOUR

 

Soirées Crêpes

29 mars 2019

28 juin 2019

27 septembre 2019

 

Lundi 22 avril

Lapins de Pâques (animé avec le GAT (Trémargat)

 

http://www.talandour.fr

PARDON DU LOC'H

Les 6 et 7 juillet 2019



 

Crêpes du printemps. Concert vendredi 29 mars

 

 

Vendredi 29 mars, l’association La Salamandre se joindra à Tal an Dour pour fêter le printemps avec une soirée crêpes et musicale à la salle des fêtes. La formule est toujours la même : on apporte son assiette, ses couverts et ses garnitures, sucrées et salées. Les crêpes sont préparées à la demande, pour seulement 1 €. Une belle occasion de passer une bonne soirée, faire des rencontres et se régaler à moindre coût.

 

Le bar associatif « An Digare » sera ouvert pour fournir les boissons, avec ou sans alcool. Pour animer la soirée, les musiciens de Hayes and Titley’s oldtime pop ont été invités. Ce trio acoustique (violon, guitare, mandoline, banjo et chant) est une formule réduite du groupe de bluegrass breton le Jack Danielle’s String band.

Pratique

Soirée crêpes de printemps, vendredi 29 mars, à partir de 19 h 30, à la salle des fêtes.

 

© Le Télégramme  - 25/03/2019

Lien vers l'article du Télégramme


La Saint-Hubert. Peumeritois et Trémargatois partagent le repas des chasseurs

 

Samedi soir 13 avril, à la salle des fêtes de Peumerit-Quintin, les propriétaires terriens de Peumerit-Quintin et de Trémargat avaient été invités par les chasseurs de la société communale, La Saint-Hubert, au repas offert en remerciement pour la mise à disposition de leurs terres. Aux fourneaux, le président Jacky Connan, seul maître à bord, avait cuisiné un civet de cerf fort apprécié, servi après sa traditionnelle terrine de sanglier. Le repas s’est déroulé dans une ambiance conviviale et bon enfant : une occasion pour les voisins des deux communes d’échanger sur les dernières nouvelles.

 

© Le Télégramme - 16/04/2019

Lien vers l'article du Télégramme


L’effacement des réseaux tire à sa fin

Mardi, c’était un grand moment dans le bourg : l’entreprise Sader de Loudéac a déposé le réseau aérien des fils électriques. Enedis, sur place pour le chantier, avait coupé l’alimentation en électricité de tout le bourg pour cette opération.

Le réseau passait cependant déjà en souterrain dans le bourg depuis fin avril où tous les compteurs existants avaient été décrochés des poteaux et placés dans les coffrets prévus pour chaque maison.

Commencé en janvier par le creusement des tranchées, puis l’enfouissement des gaines et des câbles, l’effacement des réseaux aura été un gros travail, que le granit de Peumerit-Quintin n’a pas facilité. Il a fallu employer de gros moyens et même de la dynamite par endroits.

Les poteaux débarrassés des fils resteront en place un moment car ils supportent encore le réseau de téléphone, qui sera décroché dans quelques semaines.


Effacement des réseaux sur le site du SDE 22

  

L'opération d'effacement des réseaux électriques et de téléphone au bourg de Peumerit-Quintin est à la une du site du Syndicat Départemental d'Energie des Côtes d'Armor.

 

On y retrouve un reportage et des photos détaillant le chantier en cours.

 

Plus de détails ici.


Prévention des maladies cardio-vasculaires en Centre Ouest Bretagne

Le Pays COB en partenariat avec la faculté de médecine de Brest sollicite la population dans le cadre d'un projet de recherche sur la prévention des maladies cardio-vasculaires.

 

Ce projet vise à développer des stratégies de prévention des maladies cardio-vasculaires adaptées au territoire du Centre Ouest Bretagne. Tous les acteurs du territoire (habitants, associations, entreprises, communes,…) peuvent participer à ce projet.

Une première phase va débuter d’avril à juin, période durant laquelle des temps de dépistage des risques cardio-vasculaires vont être organisés sur tout le territoire, et auxquels les habitants pourront participer.

Une seconde phase débutera à partir du mois de juillet : les personnes ayant été détectées à risque modéré de survenue d’une maladie cardio-vasculaire se verront proposer un accompagnement et un suivi durant deux années.

 

Pour plus de détails, télécharger le document détaillant le projet.

 


L'effacement des réseaux a débuté.

Le projet d’éclairage public dans le cadre du réaménagement du bourg prend forme. Les travaux d’effacement des réseaux ont débuté mardi, place du bourg et dureront environ deux mois.

 

La circulation et l’accès aux habitations seront aménagés au fur et à mesure. C’est l’entreprise Sader de Loudéac qui a été choisie après l’appel d’offres. Le Syndicat Départemental d’Énergie des Côtes-d’Armor ( SDE), est maître d’œuvre du projet.

Le montant estimatif des travaux est de 32 700 € HT (coût total des travaux majoré de 5 % de frais de maîtrise d’œuvre).

 

Lien vers l'article de Ouest-France

Ouest-France - 21/01/2019


La Salamandre, une association gourmande.

L’association La Salamandre a tenu son assemblée générale, samedi, à la salle des fêtes. L’association poursuit ses activités placées sous le signe de la gourmandise militante.

L’année 2018 a encore été l’occasion de plusieurs commandes pour le groupement d’achat, à l’épicerie bio et d’agrumes de Sicile et d’Andalousie. La demande de fruits allant croissant, certains adhérents ont créé un second groupement, Beg Lipous. 

Le programme pour 2019 : samedi 9 mars, stage crêpes ; vendredi 29 mars, soirée crêpes organisée avec Tal an Dour ; dimanche 7 avril, atelier pâtisserie pour apprendre à faire des tulipes croquantes et des mousses fruitées ou chocolatées ; et, le même jour, soirée éveillée à Saint-Nicodème (bar, grignotages salés et gourmandises sucrées).

 

Le bureau : présidente, Delphine Quenderff ; vice-présidente, Émilie Renard ; trésorière, Aurélie Girardin ; trésorière adjointe, Anne Hourman ; secrétaire, Alice Duffaud ; secrétaire adjointe, Riwanon An Habask.

 

Contact : La Salamandre, tél. 06 38 49 97 46 ; mail, lasalamandre22@orange.fr

Lien vers l'article Ouest-France

Ouest-France - 29/01/2019


 

Voeux du maire

Vendredi 12 janvier, la population était invitée à la cérémonie vœux de la municipalité.

Michel Connan, maire, a commencé son allocution avec l’état civil 2018 : la commune a enregistré un décès, celui de la doyenne, Germaine Coatantiec, à la veille de ses 102 ans. Un mariage a été célébré ; les époux ne résident pas à l’heure actuelle dans la commune. Il n’y a pas eu de naissance à proprement parler à Peumerit. Cependant un jeune couple du Nord, projette de venir s’installer dans la commune, avec leur bébé. Les grands-parents du petit Gwendal, né le 29 octobre dernier, font déjà partie des nouveaux arrivants. Aussi, par anticipation, la municipalité a offert un pommier qui grandira en même temps que le nouveau-né, comme elle le fait pour tous les enfants de la commune.

La fibre optique pour 2020 ?

 

Côté projet 2019, le maire a annoncé : « 2019 va commencer fort ! ». En effet, la municipalité se réjouit du début des travaux d’effacement des réseaux au bourg. Menés par l’entreprise Sader, de Loudéac, ils devraient durer environ deux mois. Il y aura également un remaniement des transformateurs et l’enfouissement de quelques lignes bordant la RD 123. L’effacement du réseau réalisé, l’aménagement du bourg pourra débuter. En ce début d’année, la municipalité s’apprête à lancer les appels d’offres.

Doucement, mais sûrement, le projet de fibre optique avance. En fin d’année civile, une étude sera réalisée pour éprouver la solidité des poteaux existants et vérifier qu’ils pourront supporter la fibre optique, puisque celle-ci sera aérienne. Par la suite, l’élagage devra être régulier et drastique, les câbles de fibre optique ne tolérant aucun frottement.

 

Lien vers l'article du Télégramme
© Le Télégramme -14/01/2019


Les Nec’hou ruz ont animé la soirée des vœux

 

Vendredi dernier au soir, lors de la cérémonie des vœux, le groupe des Nec’hou ruz, du bourg, était invité par le maire, Michel Connan, pour animer la soirée, où il a apporté une ambiance très appréciée.

 

Le groupe des Nec’hou ruz, a été créé à Peumerit-Quintin dans les années 60 par deux copains musiciens : Jean Le Magourou clarinette et saxo, et Henri Le Naou clarinette et flûte.

 

 

Ils animaient les mariages, les fêtes, et aussi les surboums au café de Kersolec où toute la jeunesse se retrouvait alors pour danser.

Quand ils sont revenus dans la commune à la retraite, et se sont retrouvés, ils ont recommencé à jouer : « C’était comme si on n’avait jamais arrêté ! s’exclame Jean. On a tout de suite ressorti les clarinettes, ça coulait de source ! »

 

Depuis l’année dernière, ils ont créé une version orchestre avec deux autres amis qui se sont joints à eux : Colette Noël, percussions, wash board, et Alain Bournel, banjo, guitare.

 

« C’est pour le plaisir de jouer ensemble, affirme Jean. De jouer dans des petites fêtes, et de participer de temps en temps au « 7 », à Saint Nicodème. »

Lien vers l'article de Ouest-France

Ouest-France - 14/01/2019